Revenir à l'Accueil du Site Relations d'Amour
Présentation du Massage Cachemiry
Calendrier des Srages de Formation
Découvrir les DVD consacrés au Massage Cachemiry
Renseignements

France : 06 12 19 91 41 Suisse : 078 722 5348

CONTACT Mail


 

 

 

Lettres d'information

Livres DVD et boutique

"Constructive-Energie®"

Blog tantra

Documents utiles

Les vidéos gratuites

+ Videos sur Youtube

   

Comment retrouver une sexualité "normale"
après un viol et ou des abus dans l'enfance ?

La réponse est d'autant plus délicate que chaque personne a une histoire, des besoins différents. 

Extrait du nouveau livre de Christophe Dacier :

"Se reconstruire après un abus - viol, inceste..."

Première question : la personne se souvient elle de ses abus ou sont ils oubliés, diffus, refoulés ?

Un ami ostéopathe me confiait que dans ses soins, quand il sentait dans l'absence de mouvement dans le petit bassin de la patiente, il pressentait un blocage et un abus dont la personne n'était pas consciente. Faisant son travail sur d'autres parties du corps, le mouvement de vie (fascia thérapie et autres thérapies manuelles) incite à lâcher ces mémoires sclérosantes.

Après plusieurs mois de traitements, sa patiente (et ses patientes, il en a connu plusieurs dans ce cas de refoulement total) avait des remontées de souvenirs, c'était bien le moment de passer a une autre thérapie plus psychothérapeutique et verbalisante...


Cependant nous (les accompagnants) devons être prudents. La personne violée est fragile elle est ouverte et peut le rester sexuellement -donc attirer d'autres violeurs- et nous utiliser pour revivre son viol et solliciter ou déformer l'expérience pour le revivre et ensuite porter plainte.

La personne se souvient  de ses abus.

Peu à peu elle approfondit sa sexualité par des massages initmes en ayant appris à lâcher ses émotions, détendre les douleurs intimes quand des doigts ou un sexe la pénètrent.

 

Selon les circonstances des abus les répercussions seront différentes dans l'image que la femme a d'elle même, sa sexualité, sa sensualité, son rapport a son corps et au corps de son amoureux.

     

Si l'abus c'est produit avec violence à un âge adulte (après l'adolescence)

 

Si la personne a résisté ou a été tétanisée (se laisse faire) et si elle a compris ce qui se passe ou non

 

Si l'abuseur était une personne dépositaire d'une autorité (parent, famille, ami, professeur) ou un inconnu

 

Si elle en a parlé (parole entendue ou niée par l'entourage), accueil de la police - de la justice - et condamnation du coupable (ou reconnaissance des faits en cas de prescription)

 

Si l'abus a eu lieu dans l'enfance

 

Extrait du nouveau livre de Christophe Dacier :
" Se reconstruire après un abus - viol, inceste..." Infos

Accéder à nos principales ressources

 

 

 

 

 

Précisions sur nos séances personnalisées

 


Liens vers des Outils de Guérison


Outils pour se Reconstruire après un Abus Sexuel


Des Outils d'Initiation pour les Jeunes Adultes