Q et R

 

Documents utiles

 


Le cadre du groupe
 
Je propose un cadre (lors des stages, soirées, séances individuelles) qui procure à chacun un espace – temps qui permette l’exploration du tantra et de soi. Je propose les limites suivantes, garanties par l’animateur, ses aides (assistants) et par chaque personne qui s’engage à participer (la participation à un de mes groupe implique l’accord de ces règles) :

Règles d’engagements de participation

- Chacun s'engage à participer, à suivre les propositions, à y engager son énergie (pas de spectateur). 
L'animateur propose des expérimentations avec un début, et une fin, le participant s'engage à respecter les indications de fin de structure et à suivre les consignes pendant l’expérimentation.
 
- Se respecter soi-même : s'autoriser à dire OUI quand c'est possible, s'autoriser à dire NON quand une limite est atteinte, à dire STOP quand la limite est dépassée. Un Non qui ne s'exprime pas enlève toute sa valeur au Oui, si je dis Oui parce que je n'ose pas dire Non. S'autoriser à ne pas savoir et à prendre du temps pour soi (respect de son propre rythme).
 
- Respecter l'autre : être à son écoute, à l'écoute de ses limites et s'arrêter aussitôt que la personne manifeste une réticence. Ce qui permet de prendre responsabilité de ses propres désirs et envies, de les gérer, de les recycler, de les hiérarchiser, de les temporiser, de les transcender. Il est demandé de ne pas couper la parole d'une personne s'exprimant, ni de lui donner des conseils, ce n'est pas le lieu.
 
- Le groupe est un espace de non-jugement : l'attitude consciente y est valorisée, les joies, les éventuelles difficultés vécues sont reconnues comme concernant en premier lieu la personne qui les vit.
 
- Pas de violence physique contre soi ou un participant du groupe (y compris l'animateur et les assistants) ou un objet cassable : la violence peut être rencontrée, mais elle est canalisée et exprimée (verbal, coussins, matelas, cris) pour qu'elle rentre dans un processus de résolution. Aucun passage à l'acte violent n'est admis contre les objets et le matériel mis à notre disposition.
 
- Engagement de confidentialité. Ce qui se dit dans le groupe appartient au groupe, et ne peut être répété à l'extérieur, idem pour ce qui m'est dit personnellement et ne doit pas être rapporté a qui que ce soit. Je ne suis autorisé à parler que de ma propre expérience sans donner d'information sur les structures ni les exercices, ni les expériences... Je ne peux nommer personne, ni relater son expérience, même anonymement hors du groupe. Ce cadre augmente ma liberté d'être et mes possibilités d'implication dans le groupe, car rien de ce que je fais ne peut être exposé à l'extérieur. Les personnes présentes aux groupes ne souhaitent pas obligatoirement que soit divulguée leur présence. Il est nécessaire qu'il y ait une confidentialité absolue à propos des personnes présentes. Les exercices, structures, propositions, cessions ne doivent pas sortir du cadre du groupe, il est donc demandé que ces informations ne soient pas révélées à l'extérieur.

Si vous souhaitez parler de ce travail, dites ce que cela
vous a apporté personnellement, uniquement.

 
- Pas de départ ou d'arrivée au milieu du groupe (sauf accord préalable). Il y a une montée progressive de l'énergie et de l'intimité, et une arrivée au milieu de ce processus peut être vécue comme une intrusion. Un départ en cours de stage pour cause de non-persévérance, de résistance au changement entraîne une non-compréhension des processus en cours et un renouvellement de ceux-ci (chacun peut rencontrer des émotions à dépasser entraînant un désir de fuite).
Le groupe commence par un partage verbal de présentation et se termine par un partage de conclusion. Chaque participant reste dans la pièce où chaque structure est proposée, si ce n'est en demandant ou informant l'animateur ou une de ses aides -pour des besoins naturels. Si la structure implique une utilisation de toute la structure  d'hébergement (jardin par exemple), il est alors demandé de ne pas sortir en dehors du lieu de stage.
 
Lors des stages, un « espace bleu » (constitué de matelas) vous permet de vous isoler si besoin est, dans ce coin, seuls les aides et l'animateur peuvent venir vous demander si vous avez besoin de quelque chose (parler, silence, couverture). Les stagiaires sont invités à respecter l'isolement de ce lieu.

Il n'y a donc aucune structure, aucun exercice obligatoire.   
 
- Dans le cas où il y a dans le stage des massages ou des méditations proches, il n’y a pas de passage à l'acte sexuel, ni de contact sexe à sexe direct dans le groupe et les expérimentations : l'énergie sexuelle est le support du travail et non son aboutissement.
 
Exprimer sa sensualité et son énergie sexuelle avec la garantie qu'il n'y aura pas de passage à l'acte est un facteur important de sécurité. Hors des structures, chacun reprend ses responsabilités à propos de sa vie sensuelle et sexuelle.

 


les vidéos gratuites + qq unes sur Youtube

Renseignements au +33 (0) 612 19 91 41 ou email 

Lettres d'information / Livres DVD et boutique / "Constructive-Energie®" / Nouveau : Blog tantra